THERMAL WATERS And SPAS 2017 - 2018

Charte ERASMUS

TWAS An 2... c'est reparti !

Septembre 2017, voici la rentrée scolaire et l'agenda ERASMUS+ du projet TWAS « Thermal waters and Spas » qui fait apparaître les dates de deux mobilités pour les acteurs-partenaires de ce projet européen qui unit les territoires slovaques, tchèques et français.
Toujours au cœur de ces échanges, les eaux thermales de nos montagnes respectives et leurs pouvoirs bienfaisants que les trois groupes de lycéens vont devoir étudier sur place. Ils garderont aussi à l'esprit et dans le viseur de leurs appareils photos, la dimension forestière du projet par l'analyse de l'utilisation du matériau bois dans l'aménagement des stations thermales, tant à l'intérieur des établissements qu'à l'extérieur dans les parcs et autres jardins d'agrément.

Sous le soleil d'octobre, du 13 au 21 inclus, les 13 élèves et leurs 3 accompagnateurs ont débarqué du lycée de Liptovsky Hradok en Slovaquie, dans nos Pyrénées fort bien ensoleillées et ont ainsi effectué leur seconde mobilité inscrite au planning de TWAS.
La galerie de photos qui accompagne ce texte, rend bien compte des nombreuses activités effectuées grâce aux dynamiques équipes de partenaires et à la langue anglaise partagée ---avec plus ou moins de bonheur!---
Au programme, une belle séance d'analyse scientifique d'échantillons d'eaux thermales (stations de Barèges, Cauterets et Bagnères) menée par Alban Lagahe, chef d'orchestre officiant dans les tout nouveaux labos de science du Lycée.

Les visites des deux stations thermales partenaires de « Cieleo » Barèges et des « Bains du Rocher » Cauterets, ont permis de découvrir la nature bénéfique de ces eaux in situ... Questions et enquêtes ont enrichi le projet et finalement laissé place à d'agréables et fort mérités moments de relaxation dans ces belles eaux chaudes. Il en fut de même à Bagnères où la « cathédrale de bois » du spa d' Aquensis a émerveillé les visiteurs slovaques et apporté sa dose d'information sur le thème du bois.
Les découvertes culturelles ont eu leur place également avec la visite du site de Lourdes, ses sanctuaires, son lac, celle du village de Pouzac et son magnifique rétable du XVIIIème siècle, bois et or, richesse locale patrimoniale souvent inconnue. Enfin le Pays Basque, grand classique de nos excursions et, entre autre escale, Saint Jean de Luz (prononcez « Donibane Lohitzun »!) qui a rajouté sa dose de sel au projet : le sel de l'Atlantique qui piqua les yeux de nos partenaires slovaques lors de leur baignade ensoleillée... mais fraîche ! Les équipes partenaires, élèves et membres de la communauté éducative ont partagé un repas gastronomique offert par le lycée, échanges sympathiques autour d'axoa et de fromage de brebis. Merci à Joêl et à son équipe ! Après le départ, ce sont les réseaux sociaux qui ont pris la relève des échanges au niveau des élèves, dialogue souvent soutenu par « Google traduction », version numérique du bon vieux dictionnaire ! Tout ceci permet de faire perdurer le projet et de l'enrichir. Il en est de même des équipes dirigeantes qui pensent déjà à la suite... la prochaine étape, c'est un mois plus tard, la mobilité des Vicquois en Tchéquie !!!


Salutations thermalo-pédagogiques à tous
Mr.Koordinatorrr