• MICOSYLVA
    FRANCE
    « Vers une gestion multifonctionnelle
    et durable des espaces forestiers intégrant et valorisant la fonction écologique,
    sociale et économique des champignons sylvestres comestibles »

Micosylva est un projet scientifique et technique

visant à promouvoir en Europe une gestion forestière multifonctionnelle et durable qui prenne en compte les fonctions écologiques et socio-économique des champignons sauvages comestibles. L’importance de ces fonctions justifie un tel projet. Les champignons constituent une ressource économique mais qui n’est pas gérée. Pour cette raison, la ressource diminue en France et dans nos pays voisins. Certains champignons comestibles (cèpes, lactaires, truffes…) constituent une ressource économique importante. Des études économiques récentes, en Espagne et en France montrent ainsi qu’il s’agit même dans de nombreux contextes forestiers de la richesse principale, avant le bois. Pour autant, cette production n’est actuellement pas gérée et elle est soumise aux évolutions des politiques et des techniques forestières. C’est pourquoi on assiste parfois à l’apparition d’une ressource fongique importante dans une Région, le maintien de celle-ci pendant quelques dizaines d’années par exemple et puis sa disparition irrémédiable à la suite d’une évolution des peuplements forestiers de cette Région. La Corrèze et plus largement le Limousin étaient ainsi devenues des zones de très fortes productions de cèpes dans les années 80 et 90, à la suite des plantations d’ Epicéa Commun dans les années60 et 70. Mais ces épicéas n’étant plus renouvelés (en toute logique d’ailleurs, car ils n’étaient pas adaptés aux conditions de milieu), les productions de cèpes ont disparu. On pensait pourtant cette ressource être devenue quasiment « traditionnelle » au point qu’elle participait à l’identité du territoire ! Un autre exemple général est le défaut de gestion, le défaut d’entretien de la « forêt paysanne » qui a causé une diminution progressive de la production française de cèpes. D’une manière générale, l’exode rural et la diminution des usages de la forêt agricole ont ainsi entraîné une raréfaction de cette ressource en champignons comestibles.


Champignons commercialisés
en Castille et Léon

Cliquez sur l'image pour agrandir

Cèpe (BOLETUS PINOPHILUS)
en vallée de Lesponne

Cliquez sur l'image pour agrandir

Truffes cultivées en Catalogne

Cliquez sur l'image pour agrandir

Youtube Video

Projet Micosylva

Visite en Catalogne de Micosylva et de la télévision